M. Sven Mikser, ministre estonien des affaires étrangères: «Créer des emplois aide à lutter contre les causes profondes de migration»

  • Communiqués de presse
  • 20/12/2017 16:19

#eu2017ee

Sven Mikser
M. Sven Mikser, ministre estonien des affaires étrangères: «Créer des emplois aide à lutter contre les causes profondes de migration» (photo: ministère estonien des affaires étrangères)

Le ministre estonien des affaires étrangères, M. Sven Mikser, était hier à Port-au-Prince, Haïti, pour la 34e session de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE. Lors de la réunion, qui réunit des pays de l'Union européenne, d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, M. Mikser a évoqué les causes profondes de migrations, les catastrophes naturelles et la fourniture européenne d'aide aux pays de la région Pacifique. En Haïti, M. Mikser remplaçait la haute représentante de l'Union, Mme Federica Mogherini.

M. Mikser a déclaré que, pour parvenir à une solution, il fallait s'intéresser aux causes profondes de migrations et d'instabilité en Afrique. «Près de 60% de la population africaine a moins de 25 ans et peut travailler. Le plan d'investissements étrangers de l'Union européenne vise donc à créer des emplois en Afrique et dans le voisinage de l'Europe, pour les jeunes». «Créer des emplois de bonne qualité et bien rémunérés nous aidera à éliminer les causes profondes de migration et d'instabilité.»

M. Mikser a réaffirmé l'engagement à long terme de l'Union européenne pour les pays des Caraïbes. «Nous avons aidé la région des Caraïbes dans les cas de catastrophe naturelle et l'avons aidée à être mieux préparée pour y faire face. L'Union européenne a su répondre rapidement et efficacement lorsque les pays de l'Océan Pacifique avaient besoin d'aide.»

En marge de l'Assemblée, M. Mikser a rencontré ses homologues haïtien, M. Antonio Rodrigue, et jamaïcaine, Mme Kamina Johnson Smith. Lors des réunions, les participants ont évoqué l'expérience de l'Estonien en matière de solutions d'administration en ligne, et M. Mikser a présenté la campagne estonienne pour un siège non-permanent au Conseil de sécurité de l'ONU.

L'Union européenne et les délégations d'Afrique, des Caraïbes et de la région Pacifique représentaient au total 107 pays.

Contacts

Armo Vask

Armo Vask

Ministère des affaires étrangères / Porte-parole

press@mfa.ee