L'Estonie surprendra l'Europe cette semaine avec ses événements culturels spéciaux

  • Communiqués de presse
  • 13/09/2017 18:15

#eu2017ee #ev100

Size doesn't matter
«La taille n'a pas d'importance», une exposition de designers estoniens, sera inaugurée à Londres (photo: EV100)

Le programme de La présidence estonienne du Conseil de l'Union européenne et du centenaire de la République d'Estonie encouragera cette semaine le jazz et le design estoniens à prendre l'Europe d'assaut.

Hier, le projet Maria Faust Sacrum Facere et l'ensemble belge De Beren Gieren se sont produits devant une salle comble au festival de jazz B-EST, pour le plus grand bonheur du public. Aujourd'hui, le trio Peedu kass Momentum se produira à Bruxelles. Demain, une exposition du musée d'art Kumu sera inaugurée au centre Bozar; la première performance du NeuroTheatre aura lieu dans le cadre du Bozar Electronic Arts Festival. Ce week-end, la célèbre tour OXO Wharf Gallery de Londres se remplira de design estonien en accueillant l'exposition «La taille n'a pas d'importance».

M. Jorma Sarv, directeur du programme culturel de La présidence estonienne du Conseil de l'Union européenne et du centenaire de l'Estonie, ce n'est que le début et l'automne apporte son lot d'événements excitants.

 

«La nouvelle saison culturelle montrera le visage de l'Estonie dans de nombreuses villes cette année. Nous invitons le public aux concerts, aux expositions, aux spectacles, et dans les espaces urbains. Pour ne citer que quelques noms, outre le programme musical et artistique préparé avec nos partenaires de renom à Bruxelles, il me faut mentionner les performances de NO99 Theatre à Berlin en octobre et l'exposition de Konrad Mägi à Rome. En novembre, nous offrirons à la Finlande plusieurs représentations par notre opéra national sur plusieurs semaines, pour les adultes et pou rles plus jeunes», a-t-il déclaré.

Le festival de jazz B-EST a été imaginé par la salle du Flagey à Bruxelles et pensé comme un lieu de rencontre des jazz estonien et belge pour permettre à leur interaction de créer quelque chose de nouveau. Ce n'est pas la première fois que le bassiste virtuose Peedu Kass ou la jazzwoman Maria Faust se produiront à Bruxelles; mais la possibilité de se produire avec d'autres musiciens est une opportunité nouvelle pour eux.

Mme Anne Erm, directrice artistique du festival estonien Jazzkaar, a remarqué que le programme international de la présidence estonienne et d'Estonia 100 sert de tremplin pour les artistes estoniens et les propulse dans de nouveaux lieux. Outre le jazz estonien, la salle du Flagey hébergera aussi du 12 au 17 septembre l'exposition photographique «Le jazz estonien en photographie», réalisée par Kaupo Kikkas.

Jeudi 14 septembre, les talents estoniens arriveront au Bozar, le plus grand centre artistique de Bruxelles, où une exposition du musée Kumu servira à inaugurer une nouvelle aile. L'exposition «Archéologie de l'écran: étude du cas estonien», sous la direction d'Eha Komissarov, s'intéressera aux artistes actifs en Estonie soviétique et à Moscou dans les années 1960 et 1970.

La pièce centrale de l'exposition sera l'installation de Juri Sobolev, qui combine mandalas et images cosmiques pour créer un environnement totalement nouveau. Un dialogue s'établit alors entre cette installation et les œuvres de Tõnis Vint, qui se basent sur des motifs ethniques. L'autre section de l'exposition s'intéresse aux jeunes artistes nés en Estonie, qui s'intéressent à des thèmes similaires mais utilisent les technologies contemporaines. Elle comprend des œuvres de Taavi Suisalu, Sigrid Viir, Paul Kuimet, Marge Monko, Ivar Veermäe et Katja Novitskova.

Le soir même, un autre événement aura lieu au Bozar. Le collectif NeuroTheatre invitera le public à prendre part à une expérience unique de communication non-verbale autour des humains cyber-améliorés du futur. Les émotions suscitées par les personnalités spécifiques et exprimées par des improvisations chorégraphiques se mélangent à l'interface cerveau-machine pour capturer votre imagination dans Demultiplexia. Au niveau scientifique, l'événement réunit plusieurs champs de recherche: l'interaction cerveau-machine, la chorégraphie, la psychologie et la cinématique.

Parallèlement, «La taille n'a pas d'importance», une exposition de designers estoniens, sera inaugurée à Londres et montrera le contraste entre la petite taille de l'Estonie et l'abondance et les réalisations de ses designers. Le message, un petit pays aux multiples talents, sera fait passer grâce à une grande collection d'objets de designers, de grande qualité, de petite production, de produits industriels innovants, etc. Selon Mme Ilona Gurjanova, conceptrice de l'exposition, cela permet à l'Estonie de se présenter comme un pays de design en développement et donne aux designers l'opportunité de toucher un marché international plus vaste.

Contacts

Anna Lindpere

Anna Lindpere

Chancellerie d'État estonienne / Conseillère marketing pour le programme internationale de la présidence estonienne et d'EV100

+372 56463229 anna@ev100.ee