Le Premier ministre estonien M. Jüri Ratas: «L'Italie et Malte ne sont pas seules pour résoudre la crise migratoire»

  • Communiqués de presse
  • 13/11/2017 17:15

#eu2017ee

Jüri Ratas et Paolo Gentiloni
Lors d'une rencontre avec ses homologues italien et malte, le Premier ministre estonien, M. Jüri Ratas, a confirmé que l'Estonie soutenait les pays du Sud de l'Europe pour avoir le contrôle de la pression migratoire (photo: Jürgen Randma / Chancellerie d'État estonienne)

«L'Italie et Malte ont fait du bon travail. Il est important pour l'Estonie de soutenir les pays du Sud de l'Europe pour avoir le contrôle de la pression migratoire. L'Europe doit rester unie et se soutenir; la crise ne se limite pas au Sud de l'Europe mais nous concerne tous, et il est important que tous les pays apportent leur contribution. Nous devons agir rapidement et de manière équilibrée, en ayant le contrôle des frontières extérieures des deux côtés de la Méditerranée, en aidant les personnes qui fuient la guerre et la persécution, en soutenant sur ce point les pays africains et en garantissant que nul ne soit contraint d'entreprendre un dangereux voyage vers l'Europe», a affirmé M. Ratas lors de sa rencontre avec le Premier ministre maltais, M. Joseph Muscat et le Président du Conseil des ministres d'Italie, M. Paolo Gentiloni.

L'Estonie a investi 1,45 million d'euros dans le Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique afin de contribuer au règlement de la crise migratoire et remplit ses obligations concernant la réinstallation et la relocalisation des réfugiés.

Lors de la rencontre, les discussions ont également porté sur l'état des travaux réalisés par la présidence estonienne du Conseil de l'Union européenne. Les Premiers ministres étaient d'accord sur le fait que l'Union européenne devait avant tout traiter des questions qui amélioreront la vie quotidienne de la population. «Parallèlement, les dirigeants européens doivent envisager l'avenir à long terme et traiter des questions stratégiques, telles que le développement technologique, la sécurité énergétique, le changement climatique et les menaces, anciennes et nouvelles, dans le voisinage de l'Europe», a souligné le Premier ministre estonien.

La question des relations bilatérales entre les pays a également fait l'objet d'une discussion lors de la rencontre avec le Premier ministre maltais et le Président du Conseil des ministres italien. D'après M. Ratas, les relations entre l'Estonie, Malte et l'Italie sont amicales et étroites.

«Je suis heureux que l'Italie participent activement à la coopération européenne en matière de défense. Les Italiens ont été présents à Šiauliai, en Lituanie, dans le cadre de la mission de police de l'air de l'OTAN dans la Baltique; l'Italie est aussi l'un des membres fondateurs du Centre d'excellence de cyberdéfense coopérative de l'OTAN, situé à Tallinn. J'espère que la coopération entre l'Estonie et l'Italie en matière de politique de sécurité et de défense ira en se renforçant", a dit M. Ratas.

Selon le Premier ministre estonien, les relations commerciales entre l'Estonie et Malte peuvent être considérablement améliorées. «Le tourisme sera florissant, espérons-le, ce printemps, lorsque débuteront les vols directs entre Tallinn et La Valette», a fait remarquer M. Ratas.