Le ministre des affaires étrangères, M. Mikser, au président ukrainien, M. Poroshenko: «Nous avons tous intérêt à ce que l'Ukraine et l'Union européenne se rapprochent»

  • Communiqués de presse
  • 13/09/2017 14:13

#eu2017ee

Sven Mikser et Petro Porošenko
Hier, le ministre des affaires étrangères, M. Sven Mikser, a rencontré le président ukrainien, M. Petro Poroshenko, à Kiev (photo: ministère des affaires étrangères)

Hier, le ministre des affaires étrangères, M. Sven Mikser, a rencontré le président ukrainien, M. Petro Poroshenko à Kiev. Les deux hommes ont réaffirmé les bonnes relations entre les deux pays et abordé la question de l'Ukraine de l'Est, du processus de réforme en Ukraine et de l'intégration avec l'Union européenne.

M. Mikser a réitéré le soutien continu de l'Estonie envers la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine. «L'agression russe dans l'est de l'Ukraine continue, mais l'Estonie et l'Union européenne sont avec l'Ukraine», a souligné M. Mikser. Tant que l'intégrité territoriale de l'Ukraine n'a pas été restaurée et que l'action militaire dans l'est du pays et l'annexion illégale de la Crimée continuent, l'Occident doit poursuivre sa politique unie et fondée sur les principes, y compris grâce à des sanctions envers la Russie.» Selon M. Mikser, il est également important de garantir un accès sûr à la zone de conflits pour tous les observateurs de l'OSCE.

M. Mikser a salué l'Accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne, et qui prouve, selon M. Mikser, le souhait européen de renforcer la coopération politique et économique avec l'Ukraine. «Nous avons tous intérêt à une Ukraine proche de l'Union européenne, et il est important de continuer ainsi», a déclaré le ministre. «Nous devons à présent nous concentrer sur la mise en place de l'accord, qui requiert entre autres d'importantes réformes, et nous devons tirer le meilleur parti de ces opportunités», a-t-il ajouté. M. Mikser a particulièrement insisté sur la lutte contre la corruption, l'amélioration du climat économique et du système judiciaire.

À propos du Sommet du Partenariat oriental qui aura lieu à Bruxelles en novembre, M. Mikser a affirmé que le Partenariat oriental était une des priorités de la présidence estonienne du Conseil de l'Union européenne. «La présidence estonienne nous offre l'opportunité d'attirer l'attention politique sur le Partenariat oriental. Nous devons utiliser ce sommet pour réaffirmer notre engagement politique commun et préparer des étapes concrètes pour encourager nos partenaires à mettre en place les réformes nécessaires pour se rapprocher de l'Union européenne», a-t-il annoncé.

Le ministre des affaires étrangères rencontrera également le Premier ministre, M. Volodymyr Groysman, et le ministre des affaires étrangères, M. Pavlo Klimkin. M. Mikser s'exprimera également lors de la conférence des médias du Partenariat oriental, l'un des quatre événements connexes du Sommet du Partenariat oriental qui aura lieu durant la présidence estonienne.

Contacts

Sandra Kamilova

Ministère des affaires étrangères / Porte-parole

+372 56675362 +372 6377629 sandra.kamilova@mfa.ee